Le Tuk Tuk est à l’heure, cela tombe bien nous aussi. Une heure de route pour se rendre à Happy Chandara dans une circulation démentielle comme savent le faire les cambodgiens.

A notre arrivée, Mimi nous accueille avec le sourire. Direction le lycée car nous avons rendez vous avec l’équipe enseignant coiffure pour mettre en place le futur partenariat entre les coiffeuses françaises et cambodgiennes (je vous en reparlerai plus tard). On nous propose de revenir demain pour assister à la fête de fin d’année des grandes. Sans hésitation je dit oui !

Un petit tour en salon de coiffure et je rencontre la classe actuelle avec ma filleule encore scolarisée Sayneang. L’émotion est forte nous nous regardons du coin de l’œil souvent mais je ne veux pas déranger le dernier cours de l’année. J’aurais l’occasion de la revoir demain et de passer plus de moment avec elle.

Nous déjeunons en compagnie de Chanthou que son employeur a bien voulu libérer pour l’occasion. Elle s’était habillée sur son « 31 » pour me rencontrer. Elle vient de se marier à 21 ans mais n’a pas arrêté de travailler. Elle semble épanouie et gagne un salaire de 200 dollars ce qui est bien pour ce pays. Elle ne pense pas avoir d ‘enfant pour le moment. J’ai rencontré une jeune femme qui semble heureuse, je le suis pour elle. Merci « Toutes à l’école » !

 

Nous retournons l’après midi à l’école primaire distante de quelques centaines de mètres. Je rencontre la filleule de mon amie Carine. Rendez vous est pris avec Mimi pour visiter demain matin le groupe scolaire primaire, l’après midi sera consacré aux grandes.

 

Retour en primaire.

Et là c’est le délire ! ! !

Tout le groupe primaire fête la fin d’année. La sono diffuse de la musique locale et l’intégralité des filles dansent comme des folles toutes en même temps. Un réel arc en ciel de fillettes avec le sourire jusqu’aux oreilles. Cela fait plaisir à voir. Et là je ne me suis pas trompé, avec mon look particulier et mes bonbons je me suis fait une myriade de copines. Très timides au début, la glace c’est très vite rompue. L’ensemble du staff technique et les enseignants vous souhaitent la bienvenue de manière permanente.

Ex directeur de centre de loisir et enseignant, j’ai déjà organisé des fêtes de fin d’année. Chez nous il y a des stands de type pêche magique ou chamboule tout. Ici rien de tout cela. La danse et le plaisir d’être tous ensemble, c’ est la base et devient vite contagieux. Des danses traditionnelles réalisées par les élèves sont proposées avec succès. Chants et chorales aussi repris avec enthousiasme pas ces centaines de petites filles.

Le moustachu aux bonbons est bien admis et je ne rencontre que des sourires de complicité. Les filles demandent à être photographiées, une offrira même à Annick une peluche.

 

Une folle ambiance, je me demande ce que cela va donner demain avec les grandes.

 

Je publie ici quelques photos pour que vous ayez une idée. Dès mon retour en France avec une machine plus puissante je ferais un complément d’images.

Je sais que vous étiez avec nous durant cette journée. La joie de toutes ces fillettes ne peut que nous conforter dans notre choix de parrainage.

Vivement demain pour la suite !

rrrDSCN1900

rrrDSCN1905

rrrDSCN1907

rrrDSCN1908

rrrDSCN1909

rrrP1020778

rrrP1020793

rrrP1020798

rrrP1020802

rrrP1020832

rrrP1020844

rrrP1020865

rrrP1020872

rrrP1020894

rrrP1020915

rrrP1020960

rrrP1020967

rrrP1030021

rrrP1030075

rrrP1030113

rrrP1030136

rrrP1030144

rrrP1030149

rrrP1030150